An 744 – Le calife incestueux qui voulait se saouler sur la...

An 744 – Le calife incestueux qui voulait se saouler sur la Kaaba

1256
6
SHARE

— début de la traduction —

6575 – Al-Walid bin Yazid bin Abd al-Malik bin Marwane al-Umawi

Il est né en l’an 96 [1] et il a été dit en l’an 92. Il avait un peu plus de dix ans quand son père mourut.  Son père avait conclu un accord avec Hicham bin Abd al-Malik pour gérer ses affaires. A la mort de Hicham [2], le califat fut donné à Yazid.

[…]

Al-Laith a dit : Al-Walid a fait le pèlerinage en tant que guide alors qu’il avait 16 ans.

Al-Walid a eu des enfants dont Uthman et al-Hakam qui ont été égorgés en prison. Il eut aussi Yazid et Al-Abas ainsi que plusieurs filles.

Al-Waqidi : Ibn Zinad nous a informé d’après son père : Al-Zahari [3] critiquait Al-Walid, et il disait des choses très graves, il parla même d’enfants. […] Il disait qu’il fallait l’écarter. Mais Hicham [2] n’y pouvait rien. Si al-Zahari avait vécu plus longtemps, al-Walid l’aurait tué.

[…]

Al-Mouaaffi a dit : j’ai rassemblé beaucoup d’informations et de poèmes d’al-Walid. […] Il a déclaré franchement qu’il rejetait le Coran et ne croyais pas en Allah.

Ahmed bin Zahir : nous avons été informés par Souleymane bin Abi Sheikh, nous avons été informés par Salih bin Souleymane qui a dit :

Quand al-Walid bin Yazid a voulu aller en pèlerinage, il a déclaré : « je vais me saouler sur la Kaaba ». Pour ceci, des gens ont voulu l’assassiner. Khalid al-Qaysari l’en a averti. Al-Walid lui a demandé : qui sont-ils ? Mais al-Qaysari a refusé de répondre.

Al-Walid dit : Je vais t’envoyer chez Youssouf bin Omar !

Khalid al-Qaysari répondit : et après !

Il l’a donc envoyé. Il fut torturé et tué.

Mousaab al-Zoubayri, d’après son père a dit : j’étais chez al-Mahdi et Al-Walid bin Yazid a été cité. Un homme dit : c’est un hérétique !

On lui répondit : Stop ! Le califat d’Allah est trop important pour qu’Allah le donne à un hérétique. [4]

Abdallah bin Waqid al-Jarami a dit :

Quand ils se sont réunis pour projeter l’assassinat d’Al-Walid, ils ont consulté son fils Yazid. A son tour, il a consulté son frère Al-Abas qui lui a déconseillé de participer.

Yazid est sorti de nuit avec quarante hommes. Ils ont attaqué un dépôt fortifié et ligoté ses gardiens. Ils ont pris de l’argent qu’ils ont transporté sur des bêtes. Ensuite, il a conclu un accord avec son cousin Abd al-Aziz et il a investi l’argent pour recruter deux mille hommes.

Les hommes de Yazid ont attaqué les hommes d’al-Walid. Ces derniers ont fini par changer de camp et rejoindre les troupes de Yazid. Al-Walid s’est réfugié au fort de Boukhara. Abd al-Aziz l’a attaqué et a commencé à en détruire les fondations.

Un appel retentit : tuez l’ennemi d’Allah d’une mort de sodomites ! Lapidez-le !

Ils finirent par l’encercler puis escalader les murs et ils le tuèrent.

Ils lui ont dit :

– Nous te chations pour avoir violé les interdits d’Allah, bu de l’alcool et couché avec les mères des enfants de ton père.

Puis, ils ont tranché sa tête et l’ont prise chez Yazid qui avait promis une récompense de cent mille à celui qui la lui rapporterait.

Ils ont mis sa tête sur une flèche et l’ont exposée après la prière du vendredi. Son frère Souleymane l’a regardé et dit : qu’il disparaisse ! C’était un ivrogne dépravé qui avait sexuellement  abusé de moi. [5]

Il a été dit qu’il vécut trente-six ans et il est mort en l’an 126. Son règne dura un an et trois mois. [6]

— fin de la traduction —

 

Notes de traduction :

[1] : C’est le calendrier de l’Hégire. Sachant que le prophète des musulmans est mort en l’an 11 de l’Hégire, ceci donne une idée du déroulement des choses. L’an 96 correspond à peu près à l’an 714 de notre ère.

[2] : Hicham ibn Abd al-Malik le frère du calife mourant. Il sera le 10eme calife Omeyyade. [wiki : ar, an, fr]

[3] : al-Zuhri (Ibn Shihab al-Zuhri) est un des hommes de confiance de Boukhari. Il fait partie de sa chaine de narration en or. Il est mort en l’an 124 de l’Hégire (environ 742 de notre ère) soit juste avant que al-Walid – qui avait déjà beaucoup de pouvoir – ne soit investi officiellement calife. Il était l’enseignant des enfants du calife Hicham. [wiki : ar, an]

[4] : Les premiers califes refusaient l’appelait « calife d’Allah » lui préférant « le calife du prophète » mais ici les choses ont bien évolué.

[5] : Pour ceux qui croient qu’on a mal lu, voici le zoom sur la phrase. Si vous nous ne croyez pas, imprimez ce bout et faites-le traduire par une entreprise de traduction certifiée :

Le calife incestueux

 

[6] : Et dans d’autres sources, un an et deux mois. Il fut succédé par son fils Yazid qui prit le rôle de 12eme calife Omeyyade. Yazid, l’enfant parricide, mourut au bout de 6 mois; on parle de maladie. Il laissa son frère Ibrahim au pouvoir. Ibrahim fut le 13eme et le dernier calife Omeyyade. Il ne régna que quelques semaines. On peut dire que Al-Walid était le dernier calife Omeyyade à avoir régné plus d’un an. Les deux suivants n’ont eu qu’une présence symbolique qui a confirmé la fin de cette dynastie.

 

Page(s):

Califat-inceste-4136

Cliquez pour agrandir (page 4136)

Califat-inceste-4137

Cliquez pour agrandir (page 4137)

 

 

Source:

Siyar Aalaam al Noubala’a

De: al-Dhahabi (1274 – 1348 Damas)

Pages 4136 et 4137

 

Analyse:

Voici une belle histoire du califat comme on les aime : tout y est ! Alcoolisme, inceste, pédophilie et dépravations de toute sorte. C’est presque tentant d’aller voir dans les livres anti-califes (ceux des chiites) pour avoir plus de détails. Mais nous sommes tenus de rester dans le domaine du narratif sunnite parce qu’il est si pro-califes qu’il est difficile de l’accuser de vouloir les calomnier.

Il est urgent que plus de musulmans lisent les livres de leur propre religion pour y apprendre ce que c’est qu’un calife. Le calife cumule tous les mandats : pouvoir exécutif absolu, pouvoir judiciaire absolu (il est juge), pouvoir religieux absolu (il est imam)… mais en même temps, à travers les âges, leur perversité ne s’est jamais démentie depuis le premier – Abu Bakr – qui brulait les gens vivants et avait initié la culture des fosses communes.

Positions des musulmans :

  • Sunnites : bénissent le premier, voir le second calife omeyyade. Evitent de trop parler des autres pour ne pas faire sortir des histoires comme celles-ci
  • Chiites : maudissent les califes omeyyades du premier jusqu’au dernier

Le culte des califes est – en grande partie – responsable du terrorisme dans le monde sunnite. Parce qu’il ne faut pas oublier que le calife n’est pas seulement un homme, mais c’est aussi un enseignement transmis. Chaque calife encourageait certains écrivains ou en tuait d’autres. Ceux qui étaient grassement payés, sont ceux qui défendaient les déviations auxquelles croit l’homme de pouvoir. Le fait de sacraliser ce dernier, fait que son idéologie est transmise et respectée et cela cause les dégâts que nous connaissons.

 

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Siray-aalam-al-noubalaa-Dhahabi

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes :

ABBASSIDES: AL-KISA’I sodomise un jeune garçon

Abbassides: Al-Kisa’i couchait avec de jeunes garçons (et buvait)

Le Salafiste al Jawziya justifie la pédophilie sur bébés

An 683 : Les violeurs du califat attaquent Médine

6 COMMENTS

  1. Salam chèr ami pourriez vous publiez l’ascendance de Omar … C’est un défis que je vous lance… Votre site ne peut pas passer à côté de cette énormité

LEAVE A REPLY