An 715 – le califat compte les Esclaves Maghrébins en « têtes...

An 715 – le califat compte les Esclaves Maghrébins en « têtes » comme du bétail

391
6
SHARE

— début de la traduction —

Il a envoyé son frère Marwane avec une armée. Il a réussi à toucher en esclaves, cent mille têtes. Et il a envoyé son neveu avec une armée. Lui aussi a pu toucher en esclaves cent mille têtes de Berbères.

Quand sa lettre est arrivée chez al-Walid, elle disait que le cinquième du butin est de quarante mille têtes [1].

Les gens ont dit : il est fou ! Comment peut-il avoir quarante mille têtes qui sont le cinquième du butin ? [2]

Il a entendu cela et il a envoyé quarante mille têtes qui étaient bien le cinquième du butin. Il n’y a jamais eu en islam autant d’esclaves que ceux de Moussa bin Noussayr [3] l’Emir du Maghreb.

— fin de la traduction —

 

Notes de traduction :

[1] : Le cinquième du butin revenait toujours au calife.

[2] : Les gens sont incrédules et croient qu’il y a erreur de calcul tellement le chiffre est grand. D’après le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU, la population mondiale de l’époque était de l’ordre de 300 millions d’habitants. D’autres comme l’économisme Angus Maddison l’estiment autour de 200 millions. Sur la base de ce dernier chiffre, à peu près 0.1% de la population mondiale a été réduite à l’esclavage en une seule année. C’est comme si aujourd’hui, 7 millions de personnes étaient mises en esclavage d’un coup.

[3] : Moussa bin Noussayr était un général Arabe travaillant pour le 6eme calife Omeyyade Al-Walid ibn Abd al-Malik. Une fois qu’ils avaient conquis une terre, ils étaient souvent nommés émirs à cet endroit et continuaient à dépendre du calife. En général, la terre conquise servait de base pour aller plus loin encore.

 

 

Page(s):

Bidaya-Nihaya-page-629-volume-12-c

Cliquez pour agrandir

 

Source:

Al Bidaya wa al-Nihaya

De : Ibn Kathir

Volume 12, Page 629

 

Analyse:

Les livres de l’Histoire du califat islamique ne sont qu’une longue suite de comptage d’esclaves, de femmes, d’enfants et de biens pris sur des mulets. Les populations déportées sont par la suite vendues sur les marchés. Les plus jolies femmes et beaucoup de jeunes garçons finissent dans des harems qui ne sont rien d’autre que des lieux d’esclavage sexuel au profit de la caste dirigeante.

Les mêmes marchands qui vendent le bétail, vendaient aussi des esclaves sur les souks. Les livres de Sharia expliquent en détail les règles du commerce d’humains qui était d’une banale normalité.

Moussa bin Noussayr qui comptait les Berbères par têtes comme du bétail est aujourd’hui traité en héros dans les pays du Maghreb. Il y a même des écoles qui portent son nom. Pourtant, les Maghrébins d’aujourd’hui ne sont pas descendants des conquérants Arabes ! Ces derniers sont venus en nom peu élevé pour occasionner un changement ethnique chez les populations locales.

Aujourd’hui, on enseigne aux enfants du Maghreb que les conquêtes arabes (appelées « foutouhates » = « ouvertures ». Ils ne disent pas conquérir un pays, mais ouvrir un pays) étaient une bonne chose parce qu’elles leur ont ramenée les « bienfaits de l’islam ». Elles habituent les enfants à accepter tout, y compris une attaque contre leur pays si celle-ci sert l’islam. Après il ne faut pas s’étonner de voir ces enfants plus tard rejoindre des groupes terroristes menant une guerre de religion à leur propre pays.

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Bidaya-Nihaya-vol-12

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes :

An 683 : Les violeurs du califat attaquent Médine

Dieu veut que l’esclave obeisse à son maitre

Les clients palpent les esclaves au marché de la Mecque

6 COMMENTS

  1. que dire de plus!!
    Le lavage de cerveau a été violent!!!

    Pour idolatrer des pourritures comme les califes arabes, il y’a eu un travail pire qu’une secte.
    Et les maghrebins sont encore là à idolatrer les bedouins. Ils ne se rendent pas compte que les saoudiens savent que les maghrebins ne sont PAS arabes et quand les crétins de maghrebins viennent le leur dire, ils se moquent d’eux et les traitent avec mépris.
    On a eu affaire à un génocide culturel, et à des crimes contre l’humanité. Mais le travail d’endoctrinnement est enorme. Et même avec internet, personne n’ose critiquer la moindre pourriture de calife.

    Al baghdadi représente le VRAI islam.

  2. Jusqu’aujourd’hui, les maghrébins n’ont pas eu de leaders qui puissent avoir le courage de réécrire l’histoire de leurs pays, et enseigner aux enfants maghrébins la vraie histoire coloniale esclavagiste des arabes.

  3. Nous sommes des soumis ! Je suis marocain et je peux vous dire que si tu as le malheur de dire à un compatriote que les arabes nous ont colonisés, imposés leur dogmes, leur croyances, voire leur culture à grands coups de viols, meurtres et autres autodafés. Il fait les gros yeux et te regarde comme si tu venais d’assassiner sa mère. Et je crois même qu’il te regarderait avec moins de haine si tu venais de tuer sa mère…
    Notre gouvernement interdit les noms berbères ! Ils veulent vraiment annihiler ce que nous sommes, ou plutôt ce que nous étions !
    Mais bon, notre roi est arabe vu qu’il a le sang du prophète qui coule dans ses veines !!!

LEAVE A REPLY