Aicha doute du prophète et reçoit une baffe de son père

Aicha doute du prophète et reçoit une baffe de son père

4215
3
SHARE

— début de la traduction —

7694 – D’après Aicha, elle a dit :

Mes bagages étaient légers et ont les avait chargés sur le chameau de Tadj. Et les bagages de Safiya [1] étaient lourds et on les avait chargés sur le chameau de Thaffal. Ce dernier chameau avançait lentement.

L’envoyé d’Allah a dit : « transférez les affaires d’Aicha sur le chameau de Safiya et transférez les affaires  de Safiya sur le chameau d’Aicha pour que les montures puissent avancer ».

Aicha a dit : quand j’ai vu cela, j’ai dit : Oh gens d’Allah, cette juive nous a surpassés chez le messager d’Allah.

Elle a dit : le messager d’Allah a dit : « tes affaires sont légères et celles de Safiya sont lourdes et ralentissent la monture. Nous avons donc transféré ses bagages sur ta bête et nous avons transféré tes bagages sur la sienne ».

Elle a dit : je lui ai donc dit : « Tu prétends que tu es l’envoyé d’Allah ? »

Elle a dit : il a souri et il a répondu : « Tu as des doutes ? »

Elle a dit : « Tu prétends que tu es l’envoyé d’Allah ? Pourquoi tu n’agis pas avec justice ? »

Abu Bakr m’a entendue, il est venu vers moi et m’a donné une gifle. Le messager d’Allah a dit : « Doucement Abu Bakr ! »

— fin de la traduction —

 

Notes de traduction :

[1] : Il s’agit de Safiya bint Hayy. Elle a été prise en tant que butin et mise en esclavage après que sa tribu juive ait subi une razzia et sa famille massacrée. Elle est tombée dans la part du prophète des musulmans (en fait la part d’un autre homme mais le prophète l’a prise de chez-lui). Il s’est marié avec elle en lui offrant comme dot sa propre liberté. Elle était déjà mariée à un autre homme mais ce cas de figure autorise explicitement la femme à se marier même si elle l’est déjà (versets 4:23 et 4:23 permettent de se marier deux fois pour une femme). Son histoire est l’une des plus controversées dans l’islam.

 

Page(s):

Majmaa-al-zawaiid-volume-4-page-420

Cliquez pour agrandir (page 420)

Majmaa-al-zawaiid-volume-4-page-421

Cliquez pour agrandir (page 421)

 

Source:

Majmaa al Zawaid

De : Ali ibn Abu Bakr al-Haythami

Volume 4, pages 420 et 421 (Hadith 7694)

 

Analyse:

Les problèmes entre le prophète des musulmans et sa femme Aicha sont une des grandes tares de l’islam. Les problèmes conjugaux du prophète vont se retrouver même dans les versets coraniques où Dieu s’adresse directement à ses femmes en leur demandant de rester sages. Parmi les 9 qu’il avait vers la fin de sa vie, deux en particulier ressortent sans arrêt :

  • Aicha : fille d’Abu Bakr qui deviendra le premier calife
  • Hafsa : fille d’Omar qui deviendra le second calife

Ni l’une, ni l’autre n’ont vraiment cru en lui. Dans les hadiths d’Aicha est tout le temps dans une attitude de doute et de contradiction.

Les chiites règlent le problème en maudissant Aicha et Hafsa et en les considérant comme des ennemies de l’islam. Par cette manœuvre, le but du Chiisme est de se débarrasser d’elles et de leurs hadiths qui décrédibilisent le prophète des musulmans. Par cette manœuvre, leur narratif – sans être parfait – gagne beaucoup en cohérence. Les sunnites ne peuvent pas faire cela parce qu’ils ne peuvent pas toucher aux proches des califes.

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Majmaa-al-zawaiid-volume—4

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes :

An 627 : ton Dieu accomplit ta fantaisie !

Le Caliphe Omar frappe Aicha la femme du prophète

 

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY