Takfirisme pour obtenir femmes et butin

Takfirisme pour obtenir femmes et butin

465
2
SHARE
esclaves sexuelles

— Début de la traduction —

Abu Qatada [1] est monté sur son cheval et a été rencontrer Abu Bakr [2].

Quand il arriva devant lui, il dit : tu sais que Malik bin Nouwarya avait un pacte et qu’il avait prétendu qu’il était musulman. J’ai tenté de raisonner Khalid [3] mais il n’a pas voulu m’écouter et il a suivi les avis des bédouins qui voulaient du butin.

Omar [4] se leva et dit : O Abu Bakr, il y a de l’injustice dans l’epee de Khalid [5]. Et si ceci n’est pas juste, tu as le devoir de le punir.

Abu Bakr resta silencieux.

— fin de la traduction —

 

Notes de traduction

[1] : Al-Harith Bin Rab’ii al-Ansari al-Soulami dit “Abu Qatada”. Un des compagnons du prophète des musulmans.

[2] : Le premier calife

[3] : Khalid ibn al-Walid. Le mercenaire du califat.

[4] : Omar ibn al-Khattab. Deux ans plus tard, il allait devenir calife quand Abu Bakr décèdera. Malgré son caractère brutal attesté par de nombreuses sources, il n’aimait pas Khalid ibn al-Walid.

[5] : Khalid ibn al-Walid était appelé « l’épée d’Allah ». A prendre dans le sens littéral. C’est lui qui défend Allah et tue pour Lui.

 

Page(s) :

Takfirisme-et-pillage

Cliquez pour agrandir

 

Source :

Tarikh al-Islam (l’Histoire de l’Islam)

De: Al-Dhahabi (1274 – 1348)

Volume 2, page 26

 

Analyse :                                                     

Voici un cas précis montrant la raison principale du takfirisme : le butin !

En fait, Khalid ibn Al-Walid terrorisait au nom du premier calife. Ce dernier avait besoin d’un coup de terreur pour montrer de quoi il était capable pour se maintenir au pouvoir.

Khalid, en plus de ses fidèles, recruta des bédouins prêts à tout. Au cas où ils trouvent des « apostats », ils devaient les tuer et se faire payer en nature : prendre les biens et les femmes des morts.

Problème : les bédouins ne veulent pas rentrer bredouilles. On leur a fait miroiter des femmes et des richesses. Ils veulent de l’apostat et vite ! Autrement, ils risquent de quitter Khalid voire même se retourner contre lui.

C’est là qu’arrive la tribu de monsieur Malik bin Nouwarya. Malgré qu’ils sont musulmans et le clament haut et fort, Khalid ne veut rien savoir. En chef de guerre avisé, il sent que s’il ne lâche pas du lest à ses bédouins, cela risque de mal tourner.

Malik bin Nouwarya est donc déclaré « kafir » et égorgé. Le soir même Khalid viole sa femme qui – dit-on – était très jolie. Avant sa mort, Malik savait qu’on le tuait pour elle.

Pour être juste, les livres sunnites ne disent pas il a violé la femme mais il a « épousé » la femme. Pour eux, décapiter un homme et copuler avec sa femme le soir même près de son cadavre s’appelle un mariage béni et hallal. Il n’y a rien à attendre de ces livres qui ont pris le parti des injustes et font tout pour corrompre les valeurs morales des gens afin que le criminel sorte blanc comme neige.

La fin de l’histoire nous dit qu’Abu Bakr – dit le Siddiq (le Juste) – s’est tu. Il n’allait rien faire et effectivement il laissa Khalid et ses troupes causer massacres, tueries et pillages. Il avait besoin que Khalid fasse le nettoyage de toutes les poches d’opposition. Il l’encouragea même à la cruauté en lui demandant de bruler vivants ceux qu’il chope.

Officiellement, dans l’islam sunnite, Abu Bakr est un « moubachar bil janah ». C’est-à-dire qu’il est au-dessus de la justice divine. Le sunnisme ne proclame pas l’universalité de la justice mais plutôt un système qui met l’homme politique au-dessus de tout. Son mercenaire Khalid ibn al-Walid est considéré comme un héros et des maternelles, écoles et mosquées portent son nom. Dans l’islam chiite qui se veut proche de la tradition du prophète des musulmans et de sa famille, Abu Bakr et Khalid sont maudits.

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Dhahabi-Volume-2

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes:

Des têtes d’hommes en supports de marmittes

Le caliphe Abu Bakr donne des ordres d’extermination et d’esclavage

Dieu révèle un verset au sujet d’un sabre du butin

An 647 – Décapitation et Takbir en Tunisie. Le califat attaque, tue et pille

 

 

2 COMMENTS

  1. L’histoire a été tronquée et impossible de citer le post au dessus, la voici:

    après l’accomplissement de la prière du sobh derrière l’imam …….qui était Malik ibn nouweira (RA)……khalid avec ses sbires, sortis son « épée » et dit à Malik « tu es un apostat »…..celui ci lui répondit « comment cela est il possible alors que je suis un musulman qui prononce la chahada, et que tu viens d’accomplir la prière derrière mon office »……khalid en guise de réponse lui trancha froidement sa tète, et s’en suivit alors un massacre odieux sur la population de TAMIME avec prises de leurs biens et de leurs femmes musulmanes comme…..BUTINS……parmi lesquelles l’épouse de Malik ibn nouweira, réputée pour sa beauté, l’instinct animalier de khalid le poussait à la désirer coûte que coûte, il l’a viola le soir même.

LEAVE A REPLY