An 626 – Les problèmes conjugaux du prophète finissent dans le Coran

An 626 – Les problèmes conjugaux du prophète finissent dans le Coran

52
0
SHARE

— Début de la traduction —

Abdallah nous a parlé et il a dit : mon père m’a dit qu’Abd al-Razak bin Maamar lui a dit que : al-Zahari [1] a dit, Ourwa m’a informé d’après Aicha qui a dit :

Quand 29 nuits se sont écoulées, le messager d’Allah est rentré chez-moi. Il avait commencé par moi.

J’ai alors dit : tu as juré de ne pas venir chez-nous pendant un mois et là tu viens après 29 jours que j’ai bien comptés.

Il a répondu : le mois, c’est 29 jours

Puis il a dit : O Aicha, je vais te faire une proposition mais tu ne dois pas te précipiter à répondre et consulte tes parents. Puis il a lu le verset : “ô Prophète ! Dis à tes épouses” (33:28) jusqu’à ce qu’il ait atteint : “une énorme récompense.” (33:29)

Aicha a dit : Il savait que mes parents n’allaient pas me demander de me séparer de lui [2]

Je lui ai donc répondu : est-ce que je dois demander l’avis de mes parents pour ceci ? Je veux Allah, son messager et la maison de l’au-delà.

— fin de la traduction —

 

Notes de traduction

[1] : Al-Zahari est un des hommes clé de la chaine de narration de Boukhari. Son nom complet est Muhammad ibn Muslim ibn Ubaydullah ibn Shihab Al-Zahari. Parfois écrit aussi al-Zuhuri. Il travaillait à Damas pour les califes omeyyades. Il est mort en 742. Soit 110 ans après la mort du prophète. Il reste une source importante de Sira et de Hadith.

[2] : Comme si elle doute de la sincérité de l’offre de consulter ses parents

 

Page(s) :

Mousnad-Ahmad-page-6103-g

Cliquez pour agrandir

Source :

Mousnad Ahmed

De: Ahmed Ibn Hanbal 

Page 6103

NB : Mousnad Ahmed est le livre fondateur de l’une des 4 écoles sunnites : le hanbalisme. C’est de cette école que viennent le salafisme et le wahhabisme. L’imam Ahmed est une autorité importante chez les 4 écoles sunnites. Dans la période récente, les enseignements de son école subissent une forte promotion qui les fait dominer de plus en plus les autres écoles (exemple : le salafisme progresse sur des terrains traditionnellement malékites).

 

Analyse :

Ici, les problèmes conjugaux du prophète atteignent un tel niveau qu’ils commencent à déborder de manière explicite dans le Coran. Selon l’islam, c’est Allah lui-même qui commence à s’adresser directement à ces femmes par le biais du Coran.

Ces versets, dit « du choix », contiennent la proposition suivante pour les femmes du prophète et Aicha en particulier :

1 – Soit elle reste avec le prophète et elle reçoit le double de la récompense chez Dieu

2 – Soit elle décide de le quitter et elle reçoit le double de la punition

Voici les textes coraniques pris de la Soura 33. Cette Soura arrive à l’année 5 de l’Hégire (environ 626 de notre ère). Cette détermination est assez précise parce qu’elle cite des évènements qui sont datés avec précision.

Verset 33 :28 : (voir en capture d’écran Arabe – Anglais – Français)

Ô Prophète ! Dis à tes épouses : “Si c’est la vie présente que vous désirez et sa parure, alors venez ! Je vous donnerai [les moyens] d’en jouir et vous libérerai [par un divorce] sans préjudice.

[Ici, Dieu demande au prophète de dire à ses femmes….]

 

Verset 33:29 : (voir en capture d’écran Arabe – Anglais – Français)

Mais si c’est Allah que vous voulez et Son messager ainsi que la Demeure dernière, Allah a préparé pour les bienfaisantes parmi vous une énorme récompense.

 

Verset 33:30 : (voir en capture d’écran Arabe – Anglais – Français)

Ô femmes du Prophète ! Celle d’entre vous qui commettra une turpitude prouvée, le châtiment lui sera doublé par deux fois ! Et ceci est facile pour Allah.

[Notez dans ce verset que c’est directement Dieu qui parle aux femmes du prophète]

 

Verset 33:31 : (voir en capture d’écran Arabe – Anglais – Français)

Et celle d’entre vous qui est entièrement soumise à Allah et à Son messager et qui fait le bien, Nous lui accorderons deux fois sa récompense, et Nous avons préparé pour elle une généreuse attribution.

 

Verset 33:31 : (voir en capture d’écran Arabe – Anglais – Français)

Ô femmes du Prophète ! Vous n’êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l’hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent.

 

Les versets suivants continuent selon le même style…

Ceux qui répètent sans cesse « le Coran est valable en tout temps et en tout lieu » doivent répondre au sujet de ces versets. On voit aujourd’hui, des musulmans debout dans des mosquées prier en disant tout haut « Ô femmes du Prophète ! Celle d’entre vous qui commettra une turpitude prouvée… » alors que clairement il s’agit de problèmes conjugaux survenus dans un couple précis il y a 1400 ans…

La majorité des versets du Coran sont ainsi. Ils ont été révélés au sujet de personnes précises qui ont vécu des anecdotes particulières. Il y a rarement une dimension universelle ou intemporelle dedans. C’est peut-être pour cette raison que les Hanbalites et les Salafistes préfèrent chercher leur chemin dans la Sunnah parce que le Coran est trop attaché à son époque et à l’entourage du prophète.

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Mousnad Ahmad

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

Attention: fichier de 180 Mb

 

Articles Connexes :

An 627 : ton Dieu accomplit ta fantaisie !

LEAVE A REPLY