Le prophète a dit : “Parmi mes compagnons, il y a douze...

Le prophète a dit : “Parmi mes compagnons, il y a douze hypocrites” (Sahih)

89
1
SHARE

— Début de la traduction —

9 – (2779) Abu Bakr bin Abi Chayba nous a dit, Assouad bin Amir nous a dit, Chou’aba bin al-Hajaj nous a dit, d’après Qatada, d’après Abi Nazhra, d’après Qays qui a dit :

J’ai demandé à Amar : Ce que vous avez fait à Ali, est-ce de votre propre initiative ou bien le messager d’Allah vous avait laissé des recommandations ?

Il a répondu : le messager d’Allah ne nous a rien dit qu’il n’a pas dit au reste du monde mais Houdayfa m’a dit que le prophète a dit : “Parmi mes compagnons, il y a douze hypocrites [1]. Parmi eux, huit ne rentreront au paradis que lorsque le chameau passera par l’œil d’une aiguille de couture [2] et huit l’empyème se chargera d’eux et quatre” Je n’ai pas retenu ce que Chou’aba a dit à leur sujet {des quatre}.

— fin de la traduction —

 

Notes de traduction

[1] : Mounafiqine / mounafiq. C’est-à-dire des non musulmans mais qui montrent l’islam pour atteindre des intérêts personnels (affaires, politique… ou parfois juste pour rester en vie)

[2] C’est-à-dire : jamais

[3] : Dans le texte en Arabe il est dit : « La Doubayla se chargera d’eux ». C’est pour cela qu’on appelle ce hadith, le « hadith de la Doubayla ». Doubayla veut dire « empyème », c’est-à-dire une accumulation de pus dans des cavités du corps humain. Condition souvent mortelle. Voir wiki [ar, fr, an]

 

Page(s) :
Sahih-Muslim-page-1281-Compagnons-Hypocrites

Cliquez pour agrandir (page 1281)

Sahih-Muslim-page-1282-Compagnons-Hypocrites

Cliquez pour agrandir (page 1282)

Source :

Sahih Muslim

De : Muslim ibn al-Hadjaj

Pages 1281 et 1282

 

Analyse :

La branche sunnite de l’islam prétend sacraliser les compagnons du prophète (Sahabas). Elle les considère comme tous des justes.

En vérité, les seuls compagnons qui intéressent le sunnisme sont ceux qui sont devenus… des califes ou des servants de califes. Les autres, ne valent rien du tout. La preuve ils ne parlent jamais des compagnons comme Amar ibn Yassir qui a été tué par l’entourage du calife Othman, ni de Abu Dhar al-Ghifari qui a été exclu et qui est mort dans la solitude (alors qu’il était l’un des tous premiers musulmans) et les compagnons massacrés par le califat quand il a mis à sac Médine et la Mecque…

Ce hadith pris dans Sahih Muslim cite le prophète lui-même disant que parmi ses compagnons il y avait 12 hypocrites ! Il n’est pour ainsi dire JAMAIS cité dans les prêches du vendredi. Il faut toujours continuer à dissimuler aux musulmans les réalités qui peuvent endommager leur allégeance aux hommes politiques en général et au califat en particulier.

Le hadith dit que sur les 12, 8 n’iront jamais au paradis. 8 finiront d’empyème et 4… On ne sait rien d’eux. Censure. C’est ce qu’on appellera le « Secret de Houdayfa ibn al-Yamane ». Le hadith est coupé probablement de peur de toucher des hommes de pouvoir.

Quant à la partie qui évoque Ali, il a s’agit de l’agression qu’Ali et sa femme Fatima ont subie juste après l’enterrement du prophète. On se souvient qu’Omar et ses hommes avaient menacé de bruler la maison (Voir articles connexes plus bas)

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Sahih-Muslim

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

Articles Connexes :

An 632 – Terreur et luttes de pouvoir au lendemain de la mort du prophète des musulmans

Omar menace de bruler la maison de, Fatima, la fille du prophète

1 COMMENT

LEAVE A REPLY