Justification d’actes sexuels sur enfants

Justification d’actes sexuels sur enfants [déconseillé aux personnes sensibles]

213
6
SHARE

Il est dit ceci : « dans les « Foussoul »[1] on rapporte d’après Ahmed [2] au sujet d’un homme qui craignait que du sperme ne coule de son pénis ou que ses testicules soient incapables de retenir le sperme durant le Ramadan [3]. Il a dit [Ahmed] : il fait sortir le sperme. Mais il n’a pas dit avec quoi il le fait sortir.

A mon avis [4], il doit le sortir avec ce qui ne gâcherait pas le jeûne d’autrui. Comme se masturber avec sa main, ou contre le corps de sa femme ou une esclave qui n’est pas en train de jeûner.

S’il a une esclave enfant ou petite [5], qu’il se masturbe avec sa main à elle. Pareil pour la mécréante. Il a le droit de la pénétrer sauf dans son vagin. Mais s’il veut la pénétrer dans le vagin alors qu’il a des options pour sortir le sperme autrement, ceci ne serait pas permis à mon avis. Si la nécessité est remplie, il est interdit d’aller au-delà [6].

 

Notes de traduction

[1] : Probablement le livre de Ibn Aqil « Al Wadih fi Foussoul al Fiqh » (livre de sharia)

[2] : Dans les livres islamiques « Ahmed » c’est toujours Ahmed Ibn Hanbal fondateur de l’école hanbalite

[3] : ce qui gâcherait donc son jeûne

[4] : Pas clair l’avis de qui parce qu’il y a 3 niveaux de citations imbriquées ici : Ibn al Jawziya cite Ibn Aqil qui cite Ahmed. Ce « à mon avis » (wa indii) est équivoque dans le texte original parce qu’on ne sait pas de l’avis duquel des trois il s’agit.

[5] : « saghira » dans le texte original qui veut dire « petite ». Dans la phrase « enfant ou petite », le mot « petite » qualifie une enfant encore plus jeune. Le sens « bébé » peut-être compris mais une traduction directe « saghira = bébé » serait abusive.

[6] : En islam manger de la bête trouvée morte est interdit. Ici, il veut dire que ça serait licite d’en manger en cas obligation absolue (autorisation classique dans toutes les écoles) mais qu’il serait interdit d’en manger jusqu’à satiété. Il faudrait donc en manger à peine pour ne pas mourir de faim. Dans le même ordre d’idée, Ibn al Jawziya rapporte ou dit qu’il serait licite de sodomiser la mécréante durant le Ramadan mais qu’aller jusqu’à des relations vaginales serait excessif et comparable à manger a satiété d’un animal mort.

 

Ibn-Al-Jawziya-p-1473

Cliquez pour agrandir

 

Source :

Badaiou al Fawa’id [Les Merveilles des Bienfaits]

De : Ibn al Qayim al Jawziya

Page 1473

 

Problème :

Aucun passage ne montre avec autant de puissance la perversité de ces grimoires du Moyen Age qui jusqu’à aujourd’hui empoisonnent la vie spirituelle et sociale des millions de gens. Peut-on trouver de la lumière chez un auteur qui valide dans un même paragraphe la pédophile et l’esclavage sexuel ?

Ibn Al Jawziya ne cite pas ce texte pour le contrer ou en souligner l’abomination. Au contraire, il l’utilise pour étayer son chapitre sur le jeûne du Ramadan.

Ibn Al Jawziya était un élève d’Ibn Taymiya. Ces deux sunnites hanbalites sont au cœur du renouveau de la pensée salafiste et les inspirateurs – plus tard – de Mohammed ben Abdelwahab qui va créer le Wahabisme. L’influence de ces auteurs de nos jours est plus forte qu’a l’époque où ils étaient en vie parce qu’ils ont reçu une promotion importante dans les medias, mosquées et écoles des pays musulmans. Ils influencent la vie et les choix de millions de musulmans parce que beaucoup d’imams et de guides spirituels inspirent leurs fatwas depuis les travaux de ces auteurs.

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of jawziya-Bidaa-al-Fawaiid

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes :

L’horrible fatwa pédophile de Khomeiny depuis son propre livre

6 COMMENTS

  1. J’arrive pas y croire. Tout ce temps l’on m’a parlé d’une religion du Juste Milieu, de la Droiture et de la Pureté.

    Par contre, lorsque tu écris “Ils influencent la vie et les choix de millions de musulmans parce que beaucoup d’imams et de guides spirituels inspirent leurs fatwas depuis les travaux de ces auteurs.”, il serait intéressant d’évaluer cet impact supposé sur la vie et les choix “millions de musulmans” ; d’ailleurs je crains que cela soit invérifiable..

  2. Je crois que, avant de propager cela, s’il-vous-plaît révisée votre traduction de ces textes. Je ne crois pas que ces éminents savants puissent justifier un acte aussi abominable.

    • Vous donnez le titre ” éminents savants ” a des gens qui justifient la pedophilie noir sur blanc. Sans des millions de gens qui ont mis ces crapules sur un piedestal, personne ne les aurait lu, publie ou edite.

LEAVE A REPLY