An 649 – Le califat tue et pille à Chypre

An 649 – Le califat tue et pille à Chypre

207
0
SHARE

— Début de la traduction —

Puis l’année 28 [1] est arrivée – L’ouverture [1] de Chypre

En cette année, Ibn Joubayr a cité l’ouverte de Chypre d’après al-Waqidi. C’est une île qui se trouve à l’ouest du Shaam. Elle est isolée en mer. Elle a une sorte de queue rectangulaire […]. Sa partie ouest est plus large. Elle possède beaucoup de fruits, des métaux et c’est un très bon pays. C’est Muawiya [3] qui a ouvert cette île. Il avait pris la mer à la tête d’une grande armée de musulmans. Avec lui, il y avait Oubada bin al-Samit et sa femme Oum Harram bint Milhane [4] qui avait déjà rapporté un hadith quand le messager d’Allah s’était endormi chez elle puis s’était réveillé en rigolant. Elle lui avait dit :

– Qu’est ce qui te fait rire O Messager d’Allah

Il a répondu :

– Des gens de ma Nation m’ont été présentés. Ils montent sur le large de cette mer comme des rois

Elle a répondu :

– O Messager d’Allah, prie pour que je sois parmi eux

Il a dit :

– Tu es parmi eux

Puis il s’est endormi et s’est réveillé en rigolant et il a dit la même chose. Je lui ai dit :

– Prie Allah pour que je sois parmi eux

Il répondu :

– Tu seras parmi les premiers

Et elle était dans cette razzia et elle est morte durant. […]

Muawiya a pris la mer avec des bateaux et se dirigea vers l’ile de Chypre et avec lui une armée gigantesque de musulmans. Et ceci se faisait aux ordres d’Othman bin Affane [4] qu’Allah le bénisse [5].

Quand Muawiya a atteint Chypre, il a reçu le renfort d’Abdallah ibn Saad bin Abi Sarh de l’autre côté {de l’ile}. Ils ont pris les habitants en tenaille et en ont tué de grandes masses. Ils ont mis beaucoup de monde en esclavage et ont pillé beaucoup de bon et d’excellent argent.

Quand les prisonniers ont été apportés, Abu al-Dardaa a commencé à pleurer. Joubayr bin Naffir lui a dit : « pourquoi tu pleures alors que c’est un jour où Allah à honoré l’islam et les musulmans ? »…

— fin de la traduction —

 

Notes de traduction

[1] : C’est l’an 28 de l’Hégire correspondant à l’an 648 de notre ère.

[2] : Ouverture, veut dire conquête. Les références islamiques n’utilisent jamais le terme conquête ou colonisation mais le terme « Fath » qui a une connotation plus positive. Il veut dire « ouvrir un pays ».

[3] : Muawiya ibn Abi Sofiane. Parfois décrit comme le « le fils de la mangeuse de foies humains » (Ibn Akilat al-Akbad) en références à sa mère Hind qui avaient mangé le foie de Hamza, le demi-frère du prophète des musulmans (demi-frère parce qu’ils ont été chez la même nourrice). Il était le cinquième calife et le premier de la dynastie Omeyyade.

[4] : La tante d’Anas bin Malik, le serviteur du prophète. Elle était parmi les premières musulmanes de Médine [wiki : ar]

[5] : Troisième calife. Les sunnites le considèrent comme au-dessus de la justice divine. Les chiites le maudissent.

 

Page(s) :

Chypre attaque califat Omeyyade

Cliquez pour agrandir (page 228)

Chypre attaque califat Omeyyade

Cliquez pour agrandir (page 229)

 

Source :

Al Bidaya wa al-Nihaya

De : Ibn Kathir

Volume 10, Pages 228 et 229

 

Analyse :

Voilà encore une attaque avec massacre, pillage, esclavage… et l’affaire se termina par un accord où les habitants devaient livrer 7000 dinars par an au calife. On voit que le récit est frappé par une sorte d’instabilité de l’humeur où il présente des personnages qui rigolent, d’autres qui pleurent et le classique : « tueries & pillage » en sandwich.

Etrange ce hadith rapporté par cette femme ! On dirait qu’elle l’a inventé sur le coup pour justifier la razzia. Muawiya s’entourait de gens qui lui livraient des hadiths sur mesure lui permettant d’apporter un sceau divin à ses propres actions et obtenir le soutien inconditionnel des musulmans.

Oum Harram (sic) meurt à Chypre en tombant d’un mulet. Les pentes escarpées de l’ile ne pardonnent rien.

Est-ce que Chypre avait attaqué les musulmans ? NON. C’était encore une fois une guerre offensive pour que le calife s’en mette plein les poches.

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Bidaya-Nihaya-vol-10

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes :

An 647 – Décapitation et Takbir en Tunisie. Le califat attaque, tue et pille

An 715 – le califat compte les Esclaves Maghrébins en « têtes » comme du bétail

LEAVE A REPLY