An 661 – Le Califat de Damas fait égorger des bébés

An 661 – Le Califat de Damas fait égorger des bébés

2085
0
SHARE

— Début de la traduction —

Ubaydullah bin Abi al-Madain al-Harithi a été nommé gouverneur du Yémen. Quand Boussra [1] a conquis le Yémen, il l’a assassiné et a assassiné son fils.

Et Boussra a trouvé la caravane d’Ubaydullah bin Abas qui transportait ses effets et deux de ses petits-enfants. Il les a tués. Ils s’appelaient Abd al-Rahman et Qotham.

Il a été dit qu’il les a égorgés entre les mains de leur mère. Elle a perdu sa tête et est devenue folle à cause de ce qu’elle a vu.

Apres, elle se mettait debout, complètement choquée, ayant perdu ses esprits, et se lamentait pour ses enfants.

Boussra a aussi tué dans cette sortie un très grand nombre de partisans d’Ali. [2]

— fin de la traduction —

Notes de traduction

[1] : Il s’agit de Boussra ibn Abi Arthaat. C’est un homme de main qui travaillait pour les califes. Omar l’avait déjà utilisé contre l’Egypte. Ici, c’est Muawiya ibn Abi Sofiane, gouverneur de Damas à l’époque, qui l’avait envoyé à la tête de 3000 hommes pour commettre des actes de terreurs. Ils avaient attaqué Médine où ils ont tué des gens (hommes, femmes, enfants) et détruit des maisons puis ils ont continué vers le Yémen.

[2] : Ibn Kathir rajoute une note personnelle en disant « que cette histoire est célèbre chez les biographes, mais chez-moi son authenticité se discute ». Mais il ne va pas plus loin pour expliquer sur quoi il fonde ses doutes si ce n’est sa volonté de défendre les califes de Damas. Il faut savoir que l’auteur, Ibn Kathir, est originaire de cette ville.

Page(s) :

Califes tueurs de bebes

Cliquez pour agrandir

Source :

Al Bidaya wa al-Nihaya

De : Ibn Kathir

Volume 10, Page 683

 

Analyse :

Nous voyons encore ici un cas de dualité islam de Médine/Mecque – islam de Damas. Ce dernier islam a depuis toujours été défendu par des assassins assoiffés de sang.

Quand ISIS a proclamé le califat en Syrie, des milliers d’assassins de par le monde ont reconnu la voix de leur maitre et se sont rués vers ce groupe terroriste pour participer aux tueries.

Notez au passage que les tueries qu’ont subi les proches du prophète des musulmans (compagnons, Sahabas) ne semblent pas trop intéresser les sunnites. Ils ne racontent jamais ces histoires pour ne pas froisser l’image des califes.

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Bidaya-Nihaya-vol-10

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes :

An 683 : Un soldat pillard du calife omeyyade assassine le bébé d’un compagnon à Médine

An 683 : Les violeurs du califat attaquent Médine

An 683 : Le califat massacre les compagnons du prophète des musulmans

LEAVE A REPLY