L’horrible fatwa pédophile de Khomeiny depuis son propre livre

L’horrible fatwa pédophile de Khomeiny depuis son propre livre

4399
2
SHARE

— début de la traduction [source chiite] —

Point 12 – Il est interdit de pénétrer l’épouse avant ses neuf ans révolus et ceci que le mariage soit permanent ou interrompu.

Quant aux autres jouissances comme les attouchements sexuels, l’enlacement ou la jouissance entre les cuisses, elles sont acceptables même chez le nourrisson.

Et s’il la pénètre avant ses neuf ans sans l’endommager, il n’y a pas de blâme pour lui sauf un péché au pire. Par contre, s’il l’endommage en transformant en un seul passage le canal de l’urine et des règles [1], ou en transformant en un seul passage le canal des règles et le canal des excréments, il devient illicite pour lui de la pénétrer et pour toujours [2].

— fin de la traduction [source chiite] —

 

Notes de traduction :

[1] : par « canal des règles » il veut dire « vagin » tout simplement. Il n’y a pas nécessairement de présomption qu’elle soit en âge d’avoir des règles à l’âge dont il est question. Nous parlons d’une fille de 0 à 9 ans ici.

[2] : la suite du texte explique que dans ce cas, il y a probablement une obligation de subvenir à ses besoins pour le reste de sa vie. Mais vers la fin du paragraphe, il revient dessus en disant qu’il est plus probable que l’homme n’ait pas à subvenir aux besoins de cette victime.

 

Page(s):

Khomeini-p-221-question-12-zoom

Cliquez pour agrandir (voir toute la page 221)

 

Source:

Tahrir al-Wassiila

De: Ruhollah Khomeini

Volume 2, page 221

 

Analyse:

Tout le monde parle de cette Fatwa mais personne ne l’a vue. Islamlab vous l’apporte en exclusivité depuis sa source originale avec la page et le livre en PDF. Cette sortie était tellement choquante dans le monde musulman (et au-delà) que beaucoup ont cru que c’est une légende urbaine et qu’un Guide Suprême d’un Etat comme l’Iran n’aurait jamais écrit un truc pareil.

Voilà donc ce « calife » chiite qui n’a rien à envier aux califes sunnites et leurs affidés. Ces gens ne cachent même plus leurs obsessions pédophiles. Dans beaucoup de pays, des types pareils seraient enfermés. Dans le monde musulman – et c’est le problème de ce monde – ce sont les sales types qui font la leçon aux braves gens sur ce que doit être le code de le leurs vies.

NB : ne vous trompez pas sur les intentions de ce pervers ! Quand il dit que l’homme n’a plus le droit de la pénétrer une fois que ses parties génitales sont détruites, c’est pour offrir une carte de sortie au pédophile. A ce moment, le bébé ou cette fillette est incontinente et va trainer de lourds problèmes de santé toute sa vie. Donc, le violeur reçoit une carte de sortie pour se débarrasser d’elle facilement. Vu qu’il n’a plus le droit d’avoir de relations sexuelles avec elle (de toute façon, elle n’est plus en état), il peut l’éloigner plus facilement.

Encore une fois, les sunnites utilisent les sorties de ce genre pour attaquer les chiites mais il ne faut pas oublier que les sources sunnites justifient aussi la pédophilie de la même manière. Les deux camps sont à blâmer et doivent faire du nettoyage dans leur héritage spirituel.

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Tahrir-al-Wassila-Volume-2

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes :

Le Salafiste al Jawziya justifie la pédophilie sur bébés

ABBASSIDES: AL-KISA’I sodomise un jeune garçon

Justification d’actes sexuels sur enfants [déconseillé aux personnes sensibles]

 

 

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY