Autorisation de la Zoophilie durant le Hadj

Autorisation de la Zoophilie durant le Hadj

6976
1
SHARE

— Début de la traduction —

Et il n’y a pas de différence entre pénétrer par devant ou par derrière un humain ou une bête. C’est ce qu’a dit al-Chafi’i [1] et Abou Thawr [2].

Et il apparait que pénétrer une bête ne gâche pas le Hadj. C’est ce disent Malik [3] et Abi Hanifa [4]. La raison est que ceci n’est pas puni tout comme la pénétration ailleurs qu’au vagin.

Abu Thawr a raconté d’après Abi Hanifa que la sodomie et la pénétration du derrière [5] ne gâchent pas le Hadj parce qu’elles ne valideraient pas un mariage. Ceci ne gâche donc pas le Hadj tout aussi que la pénétration hors du vagin.

Et d’après nous, s’il a pénétré un vagin, il doit se laver donc son Hadj n’est plus valide. Exemple de ceci : pénétrer une humaine dans le vagin.

— Fin de la traduction —

 

Notes de traduction :

[1] : le fondateur de l’école du Shafi’isme [wiki: fr]

[2] : Abou Thawr al Baghdadi. Un proche de l’imam al-Chafi’i. Est souvent citee dans les hadiths surtout chez Abou Dawood et Ibn Majah.

[3] : Malik Ibn Anass, fondateur de l’ecole Malekite

[4] : Fondateur de l’école qui porte son nom (l’une des 4 écoles du sunnisme)

[5] : Semble être une répétition mais c’est écrit ainsi dans le texte original.

 

Page(s):

ibn-qodama-volume-5-page-168

Cliquez pour agrandir

Source:

Al Moghni Fi al-Fiqh

De: Ibn Qodama

Volume 5, page 168

 

Analyse:

Ce livre a été cité dans la vidéo de revendication du terroriste qui a égorgé le couple de policiers à Magnanville.

Cette source était d’habitude réservée aux « professionnels » de la religion. Le livre « al-Moghni » est depuis toujours le compagnon des élèves qui se forment a la sharia, des imams et même des magistrats des pays musulmans.

Ce livre en 15 volumes de 500 pages passe de longs chapitres ennuyeux sur la menstruation de la femme ou la façon de s’essuyer le derrière avec des pierres jusqu’à des passages d’une dépravation à couper le souffle. A partir du volume 12, on commence à rentrer dans le vif du sujet avec des textes, fatwas et autres propos justifiant l’assassinat pour des raisons religieuses, l’esclavage, le takfirisme, lapidation, l’amputation…

La majorité des musulmans ne lisent pas ce livre mais ils ne rendent pas compte qu’insidieusement, il gère leurs vies. Leurs lois et autres règlements s’en inspirent. Les prêches à la mosquée s’en inspirent. Et jusqu’aux fatwas qu’ils demandent aux imams viennent d’Ibn Qodama et de sources équivalentes.

 

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Al-Moghni-Fi-Al-Fiqh-Volume-5

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes:

An 658 – Le fils du calife Abu Bakr brulé dans un âne par le calife Muawiya

Au sujet de tuer les femmes et les enfants

 

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY