Une bête a mangé les versets du Coran

Une bête a mangé les versets du Coran

324
6
SHARE

— Début de la traduction —-

1944 – Abu Salma Yahia bin Khalaf a dit : Abd al-Aalla a raconté d’après Mohammed bin Ishaak, d’après Abdallah bin Abi Bakr, d’après Amarat, d’après Aicha [1] et aussi d’après Abd al-Rahman bin al-Qassim d’après son père, d’après Aicha qui a dit :

Les versets sur la lapidation et l’allaitement de l’adulte dix fois ont été révélés. Ils étaient dans un document sous mon lit. Quand le prophète est décédé et nous nous sommes occupés de sa mort, un animal domestique [2] est rentré et les a mangés.

Fin de la traduction —

 

Notes de traduction :

[1] : Aicha est la femme du prophète et la fille du premier calife Abu Bakr

[2] : Le mot utilisé en Arabe est « dajjin ». Que le dictionnaire définit comme « Volaille ou autre animal domestiqué ». (voir ici)

 

Page(s) :

Abu-Majja-Chevre

 

Cliquez pour agrandir

 

 

Source :

Sunnan Ibn Maja

De: Ibn Majah

Volume 1, pages 625 et 626  (Hadith 1944)

 

Analyse :

Si vous demandez à n’importe quel musulman si le Coran est complet, il vous répondra que oui et qu’il est protégé directement par Allah contre tout falsification. Ce dogme est très solidement ancré dans la société musulmane.

Pourtant, les livres les plus solides de l’islam sont affirmatifs : des versets ont été perdus après la mort du prophète et n’existent plus dans les éditions actuelles du Coran.

Ici Ibn Majah l’annonce clairement par ce hadith : une bête a mangé des versets.

Ibn Majah n’est pas n’importe qui. Son livre est l’un des six piliers du sunnisme. Chez l’imam Malik, un des piliers lui aussi, il y a la même affirmation : le verset existait dans le Coran orignal.

Cette histoire est bien sûr pleine de contradictions ! Sachant qu’à l’époque le Coran était surtout transmis oralement par des gens qui l’avaient appris par cœur, comment expliquer que la destruction d’un support physique détruise effectivement ces versets ? Si les gens les connaissaient par cœur et les récitaient comme en témoigne Omar dans le Mouataa de Malik, pourquoi ils ne les ont pas juste recopiés ?

Mais bon, on n’est plus à une contradiction près… tout pour justifier la lapidation.

NB : on apprend au passage que le Coran comportait aussi l’allaitement de l’adulte. C’est-à-dire que la femme, pour éviter la concupiscence, devait dégrafer son corsage et sortir ses seins aux hommes qui lui rendaient visite. Ceux-ci devaient lui sucer les seins pour ne pas avoir d’arrière-pensées (!). Un article sur ce point viendra plus tard…

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Ibn-Majja-Sunnan

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes :

Lapidation : Le Caliphe Omar invente un verset coranique

6 COMMENTS

  1. Les versets sur la lapidation sont toujours appliqués par un grand nombre de sunnite et pas seulement par daech.
    De nombreux savants islamiques stipulent que ce verset est abrogé par son écriture ( dans le coran ) mais pas par sa récitation.
    Et qu’à l’inverse il existe des versets qui sont abrogés par la règle mais non par la récitation ( verset 240 sourate 2 )

    J’ai trouvé un site intéressant en français qui explique leur fonctionnement… http://www.maison-islam.com/articles/?p=303

    Selon eux, l’étude de ce principe s’appelle une science…
    Voyez comment on peut arriver à faire croire tout et n’importe quoi au musulman avec ce genre de pratiques.
    Parce que selon eux, seul un cheikh ou un oulema peut s’exprimer sur ce genre de questions. Les gens normaux doivent écouter et obeïr aux gens qui ont le savoir…

    • En fait, s’ils avaient dit que le verset avait ete retire par le prophete de son vivant, ils auraient eu un fondement pour raconter que Dieu lui a demander de ne plus l’utiliser… etc.

      Par contre, la ca arrive alors que le prophete est mort. C’est-a-dire que la revelation islamique est finie. Le prophete n’est plus la et soudain une bete mange un document et malgre que les gens savent tres bien ce qui etait ecrit dessus, ils se refusent a le re-ecrire…

      Meme dans leur logique, cette histoire ne tient pas la route. Il semblerait qu’ils aient voulu rajouter la lapidation a tout prix. Omar tenait fortement a cette methode.

  2. Ce qui est encore grave et malheureux c’est que ce genre de falsifications atteint même le coran actuel par le fait de la traduction et fait croire au non arabophone que la lapidation est dans le texte.
    Exemple : la traduction en français la plus répandue, celle de Hamid Hamidullah, page 350 ligne 8, l’auteur a réussi à faire entrer le mot [lapidation] dans le texte. C’est tout simplement écoeurant.

  3. […] Cet exemple montre que l’islam, soit disant finalisé de la vie du prophète, a continué à évoluer au grès des hommes politiques comme Omar. Même les versets du Coran ont officiellement changé après la mort du prophète puisque nous savons qu’une bête en a mangé une partie qui a été perdue pour toujours (voir ici). […]

  4. AssalamouAleykou warahmatoullahi wabarakatou. Je voudrais que vous sachiez que la religion est claire le coran et la sunna ( hadiths authentique) donc craignez Allah sourate 03- 102. Ô les croyants! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission.
    vous devrez publié les hadiths authentiques. Et arrêté de mentir je voi plusieurs foi des hadiths invités sur le site c’est pas cher frère. vous mentez contre Allah et Allah dit dans sourate 10- 17. Qui est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui traite de mensonges Ses versets (le Coran)? Vraiment, les criminels ne réussissent pas.
    vous mentez sur le prophète et le prophète a dit: Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le
    Très Miséricordieux.
    D’après Az Zoubayr Ibn Al ‘Awam (qu’Allah
    l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son
    salut soient sur lui) a dit: « Celui qui ment sur
    moi qu’il prépare sa place en enfer ».
    (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°107)
    Et dans une autre version: « Celui qui ment
    volontairement sur moi qu’il prépare sa place en
    enfer ».
    (Rapportée par Mouslim dans son Sahih n°3).

    Et vous savez qu’il ya des chrétiens et des juifs et autres qui visite le site. s’il voi des mensonges il seron contre lislam et il ne deviendront jamais musulmans et même se moquer de l’islam que c’est pas une religion vrai pourtant Allah a dit sourate 03- 19. Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islam. Ceux auxquels le Livre a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu’après avoir reçu la science. Et quiconque ne croit pas aux signes d’Allah… alors Allah est prompt à demander compte.
    Et aussi il a dit sur même sourate 03- 85. Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants.
    <<>>
    AbdoulMouminn sinare ibn Ishaq

LEAVE A REPLY