An ~1066 – Le Hanbalisme se couvre d’excréments

An ~1066 – Le Hanbalisme se couvre d’excréments

151
0
SHARE

— Début de la traduction —

Durant le mois de Ramadan de cette année [1], est mort Abu Yaala Mohammed bin al-Firaa le hanbalite. Il était né en l’an 380 [2]. Et c’est de lui que s’est répandue l’école d’Ahmed [3] qu’Allah le bénisse. Abu Yaala était juge à la Maison du Califat de Baghdâd.

Il a écrit le « Livre des Caractéristiques » [4] dans lequel il a ramené plein de choses étonnantes. Le sommaire de ce livre montre un anthropomorphisme brut d’Allah [5]. Ceci a poussé Ibn Tamimi le hanbalite à dire : « Abu Yaala al-Firaa a chié sur les hanbalites une merde que l’eau ne lave pas ».

— fin de la traduction —

 

Notes de traduction

[1] : Dans cette section du livre il est question de l’année 458 de l’Hégire correspondant à l’année 1066 de notre ère.

[2] : L’an 380 de l’Hégire correspondant à l’an 990 de notre ère.

[3] : Il s’agit d’Ahmed ibn Hanbal (780 – 855). C’est lui le père de l’une des 4 écoles de l’islam sunnite : le hanbalisme. Cette école donnera plus tard le Wahhabisme et le Salafisme. Recevant historiquement de l’immigration du Maghreb, la France connaissait l’islam de la branche Malékite. En termes de rigidité, le Malékisme est classé en seconde position après le Hanbalisme. Par contre, grâce aux pétrodollars, le Hanbalisme a reçu une telle promotion, qu’il écrase aujourd’hui les autres écoles. On peut dire qu’aujourd’hui, le fameux Islam de France n’est rien d’autre que du Hanbalisme avec quelques reliquats d’influence Malékite. Ceci explique la difficulté d’intégration de cet islam dans un pays comme la France.

[4] : Caractéristiques de Dieu

[5] : C’est-à-dire qu’il a attribué à Allah des caractéristiques (sifat) humaines

 

Page(s) :

Ibn-al-Athir-Tajsim-Allah-page-378-g

Cliquez pour agrandir

Source :

Al-Kamil fi al-Tarikh

De : Ali Ibn al-Athir (1160 – 1233)

Volume 8, page 378

 

Analyse :

Des mots très crus pour une réalité que les hanbalites – ceux qui ont donné le salafisme – admettent eux-mêmes : leur école est couverte d’excréments.

Le juge Abu Yaala, celui en a fait le lancement et la promotion, un des personnages clé, est un moujassim. C’est-à-dire quelqu’un qui vénérait Dieu sur la base que celui-ci est une sorte de gros bonhomme caché quelque part. Au sujet d’Allah, il répondait à toutes les questions, sauf celles liées au sujet de son sexe et de sa barbe. Ibn Taymiyya règlera plus tard une partie du problème en disant qu’Allah est imberbe mais on attend toujours que les hanbalites nous en disent plus au sujet de son sexe.

Grace à sa proximité des cercles du pouvoir du califat et saposition de juge, Abu Yaala a permis la diffusion a large échelle du Hanbalisme dont le fondateur était mort environ 150 ans plus tôt. Au passage, il l’a fortement influencé en rajoutant dedans sa vision de Dieu qu’on retrouve jusqu’à maintenant dans le salafisme et le wahhabisme.

C’est de cette influence idéologique qu’on trouve des gens qui savent tout de Dieu dans les cafés du Maghreb. En Algérie, plein de gens savent tout de Dieu : ce qu’Il aime, ce qu’Il déteste, Ses plans, Ses projets pour telles et telles personnes… Le terrorisme islamiste s’est nourri de cela. Du moment que le terroriste connait tout de Dieu, il peut prendre le rôle de Dieu et commencer déjà le châtiment contre les gens que « Dieu » n’aime pas.

Notez que l’une des fondations du monothéisme (tawhid) est le tanzih. C’est-à-dire l’affirmation que Dieu n’est pas un corps et n’a pas les caractéristiques de Sa création.

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Ibn-Athir-Volume-8

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

Articles Connexes:

An ~1040 – Le Hanbalite Abou Yaala connait tout d’Allah sauf la barbe et les parties génitales

LEAVE A REPLY