Allah s’émerveille d’un groupe de gens qui rentrent au paradis enchainés

Allah s’émerveille d’un groupe de gens qui rentrent au paradis enchainés

913
0
SHARE

— Début de la traduction —

132 – Chapitre des prisonniers enchainés

2848 – Mohammed bin Bachar nous a parlé : Oundhar nous a parlés : Chou’aba nous a parlé, d’après Mohammed bin Ziyad, d’après Abi Hourayra :

Le prophète a dit : « Allah s’émerveille d’un groupe de gens qui rentrent au paradis enchainés »

— fin de la traduction —

 

Page(s) :

Allah-etonne-chaines

Cliquez pour agrandir

 

Source :

Sahih Boukhari

De : Muhammed al-Boukhari (810 – 870)

Page 1096

 

Analyse :

Si on suit les hadiths d’Abi Hourayra, on finit avec une étrange vision de Dieu. On l’a déjà vu rigolant au sujet d’une personne qui assassine une autre, on le voit ici s’émerveillant de gens enchainés.

Les exégètes de Boukhari, comme Ibn Hajjar, expliquent ce hadith comme suit : des gens sont faits prisonniers et enchainés. Ils découvrent « la beauté de l’islam », s’y convertissent et vont donc au paradis.

Personne ne se convertit à quoi que soit de son propre grès quand des chaines sont cadenassées autour de son cou. Ce hadith donne une vision détestable d’un Dieu qui s’émerveille quand on lui ramène des gens qu’on force à se convertir.

Les gens n’ont pas été enchainés par la séduction ! Avant d’avoir des prisonniers enchainés, il eut des guerres d’agression, des tueries, des massacres, des femmes violées, des personnes décapitées, des déportations… pour avoir justement quelques personnes en chaines à la fin.

Au cours de l’histoire (et l’actu !) sanglante de la branche sunnite de l’islam, ces hadiths ont justifié les exactions et les conversions forcées.

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Sahih-Boukhari-complet

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes:

Allah rigole des tueries et envoie l’assassin et la victime au paradis

J’ai été fait vainqueur par la terreur

LEAVE A REPLY