Le Caliphe Omar maudissait ceux qui posaient des questions

Le Caliphe Omar maudissait ceux qui posaient des questions

29
2
SHARE

— Début de la traduction —

131 – Nous avons appris de Muslim ben Ibrahim, que Hamad ben Yazid al Mouqari a dit, d’après son père que :

Un homme est venu chez Ibn Omar [1] et lui a posé une question sur je ne sais quel sujet.

Ibn Omar lui dit: ne pose pas de questions sur ce qui n’est pas, j’ai entendu Omar Ibn al-Khattab maudire celui qui pose des questions sur ce qui n’est pas !

— Fin de la traduction —

 

Notes de traduction

[1] : Ibn Omar, c’est Abdellah Ibn Omar Ibn al-Khattab. C’est le fils d’Omar, le second calife. Il reste une source importe d’histoire et de hadiths dans les livres.

 

Pages(s) :

Omar maudissait ceux qui posaient des questions

Cliquez pour agrandir

Source :

Sunnan al Darami

De : Al-Darami

Page 127

 

Analyse :

Livre après livre et de la bouche de leurs proches, on apprend la mentalité des califes. Ibn Omar, nous l’avions déjà rencontré dans un autre livre (Moussanaf Ibn abi Chayba cliquez-ici) demander aux gens de se comporter comme des ânes. En fait, monsieur Ibn Omar est trop gentil avec son père. Ce dernier pas seulement maudissait ceux qui posaient des questions, mais n’hésitait pas à les torturer pendant des semaines comme raconté à cette page.

Cette mentalité de « ne pas poser de questions » existe jusqu’à maintenant dans les sociétés arabo-islamiques. Dans beaucoup de cas, quand un musulman se pose des questions, il est immédiatement encerclé par des inquisiteurs de sa propre famille qui le font taire. Sans l’omerta et la terreur intellectuelle, comment pourrait-on raconter aux enfants que les califes et autres hommes politiques sont le comble de la justice, de la bonté et de la sagesse alors que tous les livres de l’islam racontent l’opposé ?

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Sunnan-al-Darami

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles connexes :

Le Caliphe Omar torture un homme qui pose des questions sur le Coran

 

Ibn Omar: “écoute comme si tu étais un âne”

 

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY