Ibn Baaz : « Il faut tuer celui qui dit que la...

Ibn Baaz : « Il faut tuer celui qui dit que la terre tourne autour du soleil »

2163
9
SHARE

Début de la traduction

Il est devenu courant chez beaucoup d’écrivains, auteurs et enseignants de cette époque [de dire] que la terre tourne et que le soleil est fixe. Cette idée est devenue si commune chez tellement de gens que j’ai pensé que c’est un devoir d’écrire un court texte à ce sujet pour guider le lecteur aux preuves qui invalident ce propos et lui font connaitre la vérité sur cette question.

Je dis que le noble Coran, les hadiths du prophète, le consensus des savants de l’islam et la réalité observable montrent que le soleil se déplace dans son orbite comme Allah l’a destiné et que la terre est fixe et aplatie par Allah pour ses serviteurs; il l’a transformée en lit et en berceau et il l’a amarrée avec des montagnes pour qu’elle ne se renverse pas avec les gens.

Allah a dit : « Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu’elle ne s’ébranle pas en les [entraînant]. Et Nous y avons placé des défilés servant de chemins afin qu’ils se guident. Et Nous avons fait du ciel un toit protégé. Et cependant ils se détournent de ses merveilles. Et c’est Lui qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune, chacun voguant dans une orbite. » [1]

Fin de la traduction

 

Ibn-al-Baaz-Page-21

Cliquez pour agrandir (page 21)

Notes de traduction:

[1]: versets 21:30 a 21:33


Début de la traduction

Celui qui tient ces propos [que la terre tourne autour du soleil] a dit des paroles de mécréance et d’égarement parce qu’il a fait mentir Allah, a fait mentir le Coran et a fait mentir le prophète. Parce que le prophète a clairement affirmé dans les hadiths authentiques que le soleil bouge et que lorsqu’il se couche il va se prosterner entre les mains de Dieu sous le trône comme cela a été prouvé dans les Sihahs [Sahih Boukhari et Sahih Muslim] d’après un hadith de Abi Dhar al Ghiffari et toute personne qui fait mentir Allah, ou qui fait mentir son noble livre, ou qui fait mentir son fidèle prophète est un mécréant, égaré et qui égare autrui. On lui demande de se repentir. Soit il se repent soit il est tué en tant que mécréant apostat et ses biens partent en tant que butin au trésor public des musulmans comme ceci a été recommandé par les hommes de science.

Fin de la traduction

Ibn-al-Baaz-Page-23

Cliquez pour agrandir (page 23)


Source:

Al Adila al Nakliya wa Al Hissiya

De: Abd al Aziz Ben Baaz

Pages 21 et 23 traduites ci-dessus

Problème :

L’auteur de ces propos n’a pas vécu il y a 1000 ans. C’est Ibn al Baaz qui est mort en 1999 ! Et ce n’était pas une personne isolée sans influence. Jusqu’à sa mort, il était le grand mufti de l’Arabie Saoudite.

Tout le long de ce livre, on retrouve un esprit dérangé et incohérent mais prêt à tuer à la première contrariété. Proche du régime du Ryad auquel il justifiait tout comme des générations d’imams sunnites dans sa position, cet homme avait une influence très large.

hqdefault

Par ses avis religieux (fatwas) ce salafiste influence les moindres détails de la vie de millions de musulmans.

Du point de vue historique, ce genre de têtes qui sévissent jusqu’à nos jours ont gardé le monde musulman dans le noir. Ils travaillent pour l’Etat et les masses les respectent. Pour le reste, c’est « mon opinion ou la mort ». Certains « savants » salafistes disaient que celui diffère avec eux sur une lettre mérite la mort.

La phrase “On lui demande de se repentir. Soit il se repent soit il est tué” est monnaie courante dans les livres de salafistes comme ceux d’Ibn Tayymiya.

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

2016-06-08 18_20_52-Terre-Plate-Ibn-Al-Baaz.pdf - Foxit Reader

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

Articles Connexes :

Exclusif : Le hadith complet de la légende de l’abominable Dajjal (Hadith de la Jassassa)

9 COMMENTS

  1. Le gars sur la photo n’est pas Ibn Baz mais “Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shaykh” le mufti actuel du royaume des Saouds.

LEAVE A REPLY