Le caliphe Othman lapide une femme par erreur

Le caliphe Othman lapide une femme par erreur

357
2
SHARE

— Début de la traduction —-

Malik a été informé qu’on a apporté une femme qui a accouché en six mois [1] devant Othman Ibn Affane [2] et il a ordonné qu’elle soit lapidée.

Ali ibn Abi Talib [3] lui a dit : elle ne mérite pas la lapidation. Dieu dit dans Son livre : « sa gestation et sevrage durant trente mois » [4] et il a dit aussi : « Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. » [5] Donc la grossesse peut bien durer six mois [6]. Donc pas besoin de la lapider.

Othman a demandé qu’on la fasse revenir mais ils ont trouvé qu’elle avait été lapidée.

— Fin de la traduction

 

Notes de traduction :

[1] : C’est-à-dire 6 mois après son mariage et pas 9. Il a donc été pensé qu’elle était enceinte avant le mariage.

[2] : Othman Ibn Affane, le troisième calife et de la famille Omeyyade. Durant son règne, il placera ses proches en tant que Walis de régions stratégiques conquises. Par cela, il va être le précurseur de la période Omeyyade qui viendra plus tard. Othman est mort assassiné par ses administrés.

[3] : Ali ibn Abi Talib deviendra le quatrième calife. Les sunnites et les chiites le respectent. Les chiites le considèrent comme leur guide et le seul calife légitime. Les sunnites, même s’ils le respectent, ne le citent pas trop pour ne pas passer pour des chiites. En plus, ses positions – souvent modérées – ne correspondent pas à leur vision de l’islam. C’est le seul calife qui arrêta les conquêtes musulmanes durant son règne.

[4] : Coran 46:15 (voir verset)

[5] : Coran 2:233 (voir verset)

[6] : D’après le Coran la gestation + l’allaitement c’est 30 mois. Il y est dit aussi que l’allaitement dure 24 mois. Donc la période qui reste pour la gestation est de 6 mois (30 – 24).

 

 

Page(s) :

Mouwataa-vol-2-page-825

Cliquez pour agrandir

 

Source :

Mouwataa al Imam Malik

De: Malik ibn Anass

Volume 2, page 825 (chapitre des hududs)

 

Analyse :

On apprend chez Soyouti (Al Dhur al Manthour) que l’enfant a grandi et qu’il ressemblait comme une goutte d’eau à son père qui finira par le reconnaitre…

Cette histoire vient, depuis les sources de l’islam, mettre à mal ce concept de « califes bien guidés ».

En tous les cas, il ne faut pas s’inquiéter pour Othman : officiellement, il est au-dessus de la justice divine parce qu’il fait partie de ceux qui ont été informés de leur vivant qu’ils iront au paradis.  Il semblerait qu’Allah ne juge que les musulmans lambda mais s’écrase devant les hommes politiques.

NB : remarquez au passage que la lapidation n’existe pas au Coran. Mais l’Imam Malik et d’autres disent qu’il y avait un verset sur ce sujet mais qu’il a été mangé par une chèvre après la mort du prophète.

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

thumbnail of Mouwataa-Malik

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

Articles Connexes

Le Calife Othman finit dans un cimetière juif

2 COMMENTS

  1. Comme deux gouttes d’eau 🙂
    Le seul mérite de l’Imam Ali chez les sunnites c’est qu’il est le premier enfant converti à l’islam et comme il n’a fait que copier son père adoptif…je vous laisse conclure.

LEAVE A REPLY